club de la presse

 

La French Tech à Seclin

On le sait peu mais le leader mondial des transactions en ligne a installé son plus grand site sécurisé dans le Nord – Pas de Calais. Wordline, filiale d’Atos, est implanté à Seclin depuis 1979. A l’époque le site abritait 40 salariés. Aujourd’hui, ils sont 1300, pour un total de 3000 en France et 7200 dans le monde. L’entreprise a ouvert ses portes le 21 janvier dernier aux journalistes pour une présentation de ses activités.

Lire la suite
 

CLUB EMPLOI

Prendre en main la sécurisation de vos données

On entend tout et son contraire en matière de sécurisation des données personnelles et professionnelles dans le numérique. Comment éviter de se faire piéger naïvement sans tomber dans la paranoïa ? Damien Bancal, journaliste spécialisé en cybercrime et cyberdéfense, a exposé aux adhérents du Club de la presse les bases de la sécurité numérique lors d’une rencontre accueillie par l’ISEG le 19 janvier.

Lire la suite
 

RESTER DEBOUT

Chacun s’accorde sur au moins un constat : la mobilisation suscitée par les attentats meurtriers contre « Charlie Hebdo » et contre le magasin casher de Vincennes est d’une puissance inédite. Plus de 50 000 personnes se sont réunies et ont marché à Lille et dans plusieurs villes de la région, samedi et dimanche. Avec pour mot d’ordre unique : « Je suis Charlie ».

Lire la suite
 

L’agenda 2015 du Club de la presse est disponible

Les agendas 2015 sont arrivés au Club de la presse : Une idée cadeau originale et solidaire pour les fêtes de fin d’année !

Ce bel outil de travail original est illustré par une sélection des plus belles photos des expositions du Club qui mettent en valeur la région. Il fait découvrir également la richesse de ses activités, de ses initiatives et de ses engagements.

Lire la suite
 

Les Mardis de l’Info

Nous sommes Charlie pour rallumer les lumières

Après les attentats du 7 janvier contre Charlie-Hebdo et la prise d’otages sanglante dans un commerce casher, à Paris, tout le pays est sous le choc d’une intense émotion. Les rassemblements et cortèges silencieux ont témoigné d’une mobilisation sans précédent depuis la Libération. Mais au-delà de l’émotion, le temps des vraies questions ne doit pas tarder. En rendant hommage aux victimes, les Mardis de l’Info du 13 janvier s’interrogent. Quels sont les secrets de la fabrique du terrorisme islamiste en France ? Comment des jeunes, parfois présentés comme des modèles, sombrent-ils dans un tel extrémisme ? Quelle est la responsabilité des élites politiques et des médias ? Il sera difficile de sortir du carcan imposé par les mêmes donneurs de leçon, maîtres ès islamalgames et tenants têtus de l’exclusion. NON, les musulmans n’ont pas à s’excuser ou à de désolidariser d’actes pour lesquels ils ne portent aucune responsabilité. OUI, la réflexion doit être poussée à l’extrême pour une meilleure écoute, une meilleure compréhension de notre société, et du monde dans lequel nous vivons. Comme le dit fort joliment le slameur Marc Alexandre, « il est temps de rallumer les lumières »

Edito

« Nous sommes Charlie »

Nous avons si longtemps fait la route ensemble, du même bord, du même rire, du même rêve, poussés par le même besoin irrépressible de tirer la queue du tigre qui dort à condition qu’il ne soit pas en cage. Mais pas pour rien. Un rire pas pour de rire, pas comme ce ricanement cynique qui dit qu’on n’y peut rien, que c’est toujours pareil. Le rire de Charlie, c’est pour changer le monde, pour étendre la surface de la cage et pour la supprimer un beau soir. Et ça passe par la transgression, par le franchissement des lignes bienséantes. « RIRE TUE », disait Choron.

Des milliers de Charlie rassemblés place de la République à Lille

Venus à l’appel du Club de la presse Nord – Pas de Calais, des syndicats de journalistes SNJ-CGT, SNJ, USJ CFDT et de plusieurs formations politiques républicaines, plus de trois mille personnes se sont rassemblées mercredi soir sur le parvis des droits de l’homme, place de la République, à Lille. Journalistes, professionnels de la communication, élus, militants, syndicalistes, associatifs, et surtout de nombreux anonymes, ils ont exprimé en silence et dans la dignité leur condamnation du crime barbare perpétré contre les journalistes de Charlie Hebdo et deux policiers. Ponctués d’applaudissements, le rassemblement commencé à 18 heures, s’est poursuivi plusieurs heures. D’autres initiatives sont attendues, à commencer par une marche ce samedi.

L’INACCEPTABLE

Ce matin, à 11h30, des hommes cagoulés et munis d’armes de guerre ont déversé leur haine et semé la mort. Ils disent avoir vengé Dieu. Comme si cela était seulement possible, seulement envisageable. Ils ont tué des journalistes et des policiers qui veillaient à leur sécurité. Ils ont tué pour eux. Ils ont tué pour la mort des idées. Ils ont voulu tuer l’idée d’humanité.

Cabus, Tignous, Charb, Wolinski. Qui aurait pu croire, avant cette minute mortelle, avant cet attentat dégueulasse, que l’on veuille ainsi mettre un point final à vos esprits libres ? Comme si cela était seulement possible, seulement envisageable. Ils ont troué votre chair. Ils ne vous ont pas tués.

Ecrire sur le Nord-Pas de Calais à partir du Maroc, c’est possible avec La Gazette !

La Gazette Nord-Pas de Calais expérimente le journalisme à distance.

Peut-on écrire sur l’actualité économique du nord de la France ou de Lorraine à partir du Maroc ? A la lecture de la Gazette Nord-Pas de Calais, la Gazette de Picardie ou des Tablettes lorraines, il semble que oui. Ces titres recourent aux services de deux jeunes rédacteurs installés près de Marrakech, pour des portraits d’entreprises, de « belles histoires » entrepreneuriales, des notes de conjoncture...

Entrer dans l’écrit - Quand les élèves allophones apprennent le français

L’ouvrage est unique pour plusieurs raisons. Il rend hommage à sept projets originaux réalisés dans les dispositifs qui accueillent les élèves allophones dans le Nord-Pas de Calais. Il est aussi le résultat d’une collaboration unique entre le Crédit agricole Nord de France, le Rectorat de l’Académie de Lille et les journalistes du Club de la Presse. Bel exemple d’un travail collectif entre structures publiques, privées et associatives travaillant rarement ensemble.

« Les journalistes au travail » s’affichent au Conseil général du Nord

La dernière expo photo du Club de la Presse, consacrée aux « Journalistes au travail », est exposée jusqu’au 15 janvier 2015 à l’Hôtel du Département du Nord, à Lille.

CLUB EMPLOI

Maîtriser les réseaux sociaux pour un usage professionnel

Tout le monde, ou presque, sait utiliser les réseaux sociaux, que ce soit pour suivre l’actualité de « profils amis », valoriser son travail, ou pour promouvoir un événement. A l’heure où de plus en plus d’offres d’emploi concernent des postes de community manager, ce nouveau métier de communication qui consiste à représenter son employeur sur internet et les réseaux sociaux, en maîtrisez-vous suffisamment les subtilités pour en avoir un usage professionnel ?

Sylvain Sénéchal, community manager indépendant et Fanny Destombes, JRI active sur twitter, ont animé mardi 09 décembre un Club emploi sur le sujet à l’espace de coworking La Coroutine.

Les Mardis de l’Info

Ferhat Méhenni et la politique française en Afrique

Invité des « Mardis de l’Info » du 18 novembre, le chanteur Ferhat Mehenni, créateur du Mouvent pour l’autodétermination en Kabylie, n’a pas mâché ses mots sur la politique française en Afrique francophone. Auteur de « a France va-t-elle perdre l’Afrique », aux éditions Nord-Sud (2013, réédité en 2014) et de « Le siècle identitaire – la fin des Etats post-coloniaux », il regrette la constance française dans la poursuite de la « Françafrique ».

Jordan Pouille avec Le tigre et le moucheron
Un livre qui touche au cœur... de la Chine profonde

Devant le fauve, que peuvent les millions d’insectes chétifs, excréments d’une terre de Chine meurtrie par la corruption, la pollution et l’urbanisation galopante ? Sauf qu’ici, il ne s‘agit pas de lion mais d’un tigre qui n’a rien de papier, espèce de « Parti-Etat », comme l’écrit Jordan Pouille, « égaré entre capitalisme sauvage et vide moral post-Mao ».

Mermet donne rencard à ses auditeurs le 21 janvier

Les Amis de « Là-bas si j’y suis » ne sont pas près de lâcher le mythique capitaine de l’émission tout autant mythique. Ceux de Lille, en partenariat avec le Club de la presse et l’ESJ, ont invité Daniel Mermet lundi 17 novembre. Avec la verve et la passion qu’on lui connaît, il a présenté son nouveau projet : un « Là-bas si j’y suis » sur le net, avec les habits d’un 7h-9h, mais en… neuf. Z’allez voir ce que vous allez entendre !

Grands prix 2014 - La soirée en images

Révélateurs de talents avec les Grands Prix jeunes journalistes et jeune communicant lancés en 2002, le Club de la presse a étoffé le concours avec les catégories « reportage » et « enquête », lancées respectivement en 2011 et 2012, ouvertes à tous les professionnels de la région quel que soit leur âge ou leur média d’appartenance.

Clap de fin pour Pays du Nord

Ca y est, la mauvaise nouvelle est tombée ce lundi 7 juillet, définitive. Le magazine Pays du Nord a été placé en liquidation judiciaire ce lundi, malgré les efforts de la rédaction. La salariée et la dizaine de pigistes réguliers devraient recevoir incessamment leur lettre de licenciement. Sans parler des intervenants ponctuels, notamment des photographes, qui perdent eux aussi un support et donc une partie de leurs revenus.

Liberté Hebdo en redressement judiciaire

Statuant ce lundi matin, 4 août, le tribunal de commerce de Lille Métropole a accepté une procédure de redressement judiciaire, avec mise en observation de 6 mois pour « Liberté Hebdo ». Six mois, c’est donc le délai dont dispose désormais la Société d’édition de presse et de communication du Nord (SEPECN) qui porte l’hebdomadaire communiste en difficulté.

Club de la presse Nord - Pas de Calais ; 50 rue Gauthier de Châtillon - BP 71062 - 59011 LILLE CEDEX ; Contact
Connexion mot de passe oublié ?     Inscription

La Vie du Club

Journées de formation « relations presse / média-training /RP 2.0 et réseaux sociaux »


Le Club de la presse Nord - Pas de Calais, 1er réseau des professionnels du journalisme et de la communication de la région vous propose un nouveau programme de formation : relations presse / média-training /RP 2.0 et réseaux sociaux

Attachés de presse, chargés de communication, responsables d’entreprises, de collectivités locales, d’associations...

Partagez pendant deux jours l’expérience de journalistes professionnels pour aborder la communication avec les médias en toute confiance !

Peut être pris en charge par tout OPCA dans le cadre de la formation continue. Enregistrée sous le numéro : 31 59 08323 59 . Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l’Etat


Le Club de la Presse met le cap sur l’Europe


Le Club de la Presse rejoint la Fédération européenne des Press Clubs et noue un partenariat privilégié avec le Press Club Brussels Europe.

Principal réseau professionnel du journalisme et de la communication du Nord de la France, le Club de la Presse Nord-Pas de Calais a intégré le 19 avril la Fédération européenne des Press Clubs (EPCF), dont le Press Club Brussels Europe (Bruxelles) assure la présidence pour un an.


Les offres d'emplois

Journalistes
Communicants