ILS L’ONT DIT AU CLUB

Nordway s’offre un lifting pour ses trois ans

Le mensuel édité par la Voix du Nord adopte une nouvelle maquette à compter de son numéro de février. Eric Maitrot, rédacteur en chef, l’a présenté en avant-première au Club le 28 janvier 2013.

JPEG - 46.1 ko
Eric Maitrot, rédacteur en chef de Nordway, a évoqué l’influence de la couverture du magazine sur les chiffres de ventes.

Nouvelles iconographies, plus de place accordée à la photo, Nordway s’offre une nouvelle maquette. Avec des changements sans grand bouleversement, le mensuel édité par la Voix du Nord conserve ses rubriques tout en étoffant la dernière partie, « Nordway of life », une quinzaine de pages dédiées aux livres, à la culture, au design, à l’habitat, à la gastronomie ou aux idées de sorties.

On doit la nouvelle maquette à Isabelle Quintana, directrice artistique et iconographe, qui s’est appuyé sur le travail de base réalisé précédemment par le cabinet Rampazzo (Paris), qui avait déjà planché sur le passage de la Voix du Nord et Nord éclair au format tabloïd en 2006.

En trois ans, la maquette et le contenu du magazine avaient déjà évolué. Fini les unes sur les célébrités, « pas si nombreuses que ça » et moins « raccord  » avec l’actualité, a confié Eric Maitrot, rédacteur en chef, lors de sa présentation au Club de la Presse.

A l’origine « mensuel régional & urbain », le magazine propose désormais « un autre regard sur la région ». Ce changement de slogan résume le travail effectué depuis son lancement par Eric Maitrot et son équipe pour faire évoluer le concept de départ et s’adapter au lectorat. Une étude menée au printemps dernier l’a d’ailleurs défini comme plus mixte et moins lillois que ses créateurs l’avaient envisagé. D’après cette étude : les femmes représentent 46 % du lectorat. Les ventes (diffusion payée entre 7000 et 8000 ex/mois) sont réalisées pour moitié dans la métropole lilloise, le reste des ventes étant réalisé à peu près équitablement entre le littoral, le bassin minier et le Hainaut/Sambre Avesnois. Objectif : développer les ventes de 20 à 30 %.

Couvertures : des tops et des flops

Le choix de la couverture joue sur la diffusion : la rédaction s’attache à une diversification régionale des sujets. Certains choix ont été décevants sur le plan commercial, comme la couverture consacrée à la prolifération des armes de guerre dans les quartiers. Pour le moment les meilleures ventes ont été réalisées avec des unes sur l’affaire du Carlton, les vrais chiffres du Grand Stade et le Louvre-Lens.

Hébergé et édité par la Voix du Nord depuis son lancement, le magazine joue la synergie avec le principal groupe de presse du Nord-Pas de Calais en termes de communication (dans la Voix du nord, sur la chaîne de télévision Wéo ou par affichage) comme dans la réalisation du contenu : Nordway fait essentiellement appel aux journalistes des rédactions de La Voix, Nord éclair et Nord littoral, payés à la pige, comme Antoine Placer, de la Voix du nord/la Voix des Sports, qui signe un grand papier sur « les raisons du fiasco » du LOSC, le club de foot de Ligue 1 à Lille, ainsi qu’à des collaborateurs extérieurs, comme Jérôme Narcy, un jeune journaliste auteur de l’enquête du mois sur « les jeunes des rues ».

En février : Pierre-Louis Carlier, Jean-Pierre Guillon…

« On recherche tous les sujets auxquels on n’a pas pensé », avance Eric Maitrot au sujet de futures collaborations éventuelles. De trois semaines, le planning des commandes de gros sujets est passé à plus d’un mois. « On s’est amélioré de ce point de vue, glisse Eric Maitrot. Cela nous permet d’être plus exigeants ».

Dans son numéro en vente depuis vendredi 1er février, Nordway fait réaliser un « auto-entretien » au Lillois Pierre-Louis Carlier, architecte du renouveau de Notre-Dame de la Treille et du nouvel auditorium de l’Orchestre national de Lille, ouvre ses colonnes au président du Medef régional Jean-Pierre Guillon, et s’intéresse aux bonnes nouvelles que peut attendre l’industrie automobile régionale… Ce nouveau numéro de Nordway magazine est disponible au tarif découverte de 2,90 euros (au lieu de 3,90 habituellement, tarif inchangé).

N B et MH

JPEG - 38.4 ko
Eric Maitrot présente la nouvelle maquette du magazine Nordway


 

 

 

La Vie du Club

Le Club de la presse recherche un stagiaire en communication


Le Club de la presse Nord – Pas de Calais recherche un étudiant dans le domaine de la communication pour un stage à temps plein

Missions :
- Assister le service communication du Club
- Participer à la mise à jour de l’annuaire
- Prendre part à l’organisation des conférences de presse et événements du Club (relations, presse, invitation, communiqué, dossier de presse et autre support de communication).